ELECTIONS DEPARTEMENTALES

Nous prenons acte de la décision du juge annulant notre élection du 27 juin dernier.
Nous prendrons collégialement dans les jours à venir notre décision quant à la suite à donner dans les délais impartis.
Nous ne pouvons que déplorer la suspicion qui ressort des propos de nos adversaires, Mme De Brassier et M Vély, évoquant à notre encontre “de la malveillance, des rumeurs et des procès d’intention et des irrégularités de scrutin à Lanester ” dont ils auraient été victimes !


Qu’en est-il réellement ?

  • Une procuration non signée par un électeur : celle-ci a été invalidée par le juge alors qu’elle a été faite
    à domicile par un agent de police assermenté.
  • Pour 4 suffrages à Lanester , la liste d’émargements comporte une signature différente entre les 2 tours à Lanester. Il faut rappeler qu’un contrôle d’identité est effectué par les membres du bureau de vote, ce dernier étant composé des différentes forces politiques donc de représentants du binôme Mme De Brassier / M Vély et qu’aucun incident n’a été mentionné au procès verbal .
  • Enfin 6 procurations arrivées en retard à Caudan ou non enregistrées ! On peut s’interroger sur le fait que les mandataires de ces procurations (pour certains proches de M Vély) ne se soient pas manifestés auprès du président du bureau de vote.

Si ces griefs ont été retenus par le juge, ce dernier, pour autant, n’a pas remis en cause notre probité !
Nous aimerions que les candidats battus ne travestissent pas le sens du jugement !