Nous prenons acte de la décision du juge annulant notre élection du 27 juin dernier.
Nous prendrons collégialement dans les jours à venir notre décision quant à la suite à donner dans les délais impartis.
Nous ne pouvons que déplorer la suspicion qui ressort des propos de nos adversaires, Mme De Brassier et M Vély, évoquant à notre encontre “de la malveillance, des rumeurs et des procès d’intention et des irrégularités de scrutin à Lanester ” dont ils auraient été victimes !


Qu’en est-il réellement ?

  • Une procuration non signée par un électeur : celle-ci a été invalidée par le juge alors qu’elle a été faite
    à domicile par un agent de police assermenté.
  • Pour 4 suffrages à Lanester , la liste d’émargements comporte une signature différente entre les 2 tours à Lanester. Il faut rappeler qu’un contrôle d’identité est effectué par les membres du bureau de vote, ce dernier étant composé des différentes forces politiques donc de représentants du binôme Mme De Brassier / M Vély et qu’aucun incident n’a été mentionné au procès verbal .
  • Enfin 6 procurations arrivées en retard à Caudan ou non enregistrées ! On peut s’interroger sur le fait que les mandataires de ces procurations (pour certains proches de M Vély) ne se soient pas manifestés auprès du président du bureau de vote.

Si ces griefs ont été retenus par le juge, ce dernier, pour autant, n’a pas remis en cause notre probité !
Nous aimerions que les candidats battus ne travestissent pas le sens du jugement !

La Fonderie de Bretagne, c’est une partie de l’histoire de l’industrie du territoire. Certes, pas plus que son ancêtre, les Forges, elle n’est implantée à Lanester.

Néanmoins, son savoir-faire, ses emplois, rayonnent largement au-delà de la zone de Kerpont.

Lanester Nouvelle Citoyenneté partage l’inquiétude des familles dont des membres travaillent dans cet établissement, face à la volonté de désengagement de son propriétaire, Renault.

Lanester Nouvelle Citoyenneté soutiendra la volonté des salariés de conserver leurs postes qualifiés, dans un secteur industriel, dont le pays ne peut détourner le regard.

Bernard Le Blé

Président

Les formations EELV, Générations, LNC, PCF, PS, UDB, dans l’élan des élections municipales de 2020, qui a vu aussi des membres de la société civile les rejoindre, conviennent d’un accord politique dans le cadre des élections départementales 2021, canton de Caudan-Lanester.

Elles se déclarent attachées à défendre les services publics du département, être à l’écoute des besoins sociaux, des collégiens, de leurs familles. Par leur connaissance de leur territoire, et leur future participation active aux instances du Conseil Départemental, elles seront en mesure de défendre les valeurs de la gauche républicaine, et le projet de nécessaire transition écologique.

L’enjeu de cette union, lors de ce scrutin, sera aussi de faire barrage à l’extrême droite, son discours de haine et d’exclusion.

Elles partagent leur représentation selon la maquette suivante :

Titulaire Caudan, Parti Socialiste,

Titulaire Lanester, Lanester Nouvelle Citoyenneté,

Suppléant(e) Lanester, Parti Communiste Français,

Suppléant(e) Caudan ou Lanester, Europe Ecologie Les Verts ou Union Démocratique Bretonne.

Les aspects programmatiques sont en cours d’élaboration. Ils comprennent entre autres :

La lutte contre la grande pauvreté,

La lutte contre les violences faites aux femmes,

La priorité au service public d’éducation.

Bernard Le Blé

Président LNC